Unité pastorale du Kerkebeek

  • Paroisses Sainte-Suzanne et Sainte-Famille (Schaerbeek)
  • Paroisses Notre-Dame et Saint-Vincent (Evere)
  • Paroisse Sainte-Elisabeth (Haren)
   
Home Nos chantiers La rénovation de l'église Sainte Suzanne 1 an déjà !
La rénovation de l'église Sainte Suzanne 1 an déjà !

La rénovation de l'église Sainte Suzanne 1 an déjà !

Mais qu'est ce qui a changé ?

Projet de vitrail

Depuis 1 an que les travaux ont commencé, on ne voit pas bien ce qui est déjà réalisé. D'énormes bâches cachent les travailleurs, à la fois pour retenir la poussière, mais aussi pour protéger un peu de la pluie. Sauf imprévu, les phases 1 et 2 du chantier (la façade du chœur et celle des glycines) devraient se terminer en septembre.

Quels imprévus ?

En démontant le mur qui cachait le vitrail du chœur, on a constaté que la partie centrale manquait. Les recherches historiques ne permettant pas de reconstituer ce qui existait à l'origine, il a fallu faire un nouveau projet de vitrail.


D'autre part, des vues aériennes de l'église montrent qu'en 1953 il y avait encore un puits de lumière au dessus du chœur. (On voit encore les traces d'un vitrail dans le plafond) Le puits de lumière a disparu sur les photos de 1971. Si le coût n'est pas trop élevé, on envisage de revenir à la situation de 1953 afin que le vitrail existant au plafond soit à nouveau éclairé.

Il a aussi été constaté que le sas qui donne accès à la salle de fête n'est pas d'origine. Afin d'améliorer la circulation, il est envisagé de revenir à la situation d'origine. En évitant les cul de sacs, nous espérons aussi diminuer le risque de graffitis et autres dégradations auxquelles nous sommes souvent confrontés.

Ces travaux n'étaient pas prévus dans le plan initial de rénovation, et nous attendons donc le feu vert de la Direction des Monuments et Sites. Dans ce cas, les travaux seront réalisés en même temps que le reste du chantier. Mais il faut donc s'attendre à encore voir la bâche du chœur pendant quelques temps.

 


Mais alors, qu'a-t-on déjà fait ?

Les claustras sont chaque fois doubles : une partie coté intérieur, une autre coté extérieur. Seuls ces derniers sont abîmés. La plupart des claustras correspondant à la phase 1 et 2 ont été réparés sur place. Pour cela, un moule a été réalisé sur des claustras en bon état. Le résultat de cette restauration est assez impressionnant. Certains claustras sont tellement abîmés qu'il est nécessaire de les remplacer entièrement. Cela se fera bientôt. Vu qu'il y a des différences de teinte entre claustras, parfois même sur les différentes parties d'un claustra, une lasure sera appliquée en fin de restauration pour unifier la teinte.


Mais pourquoi cela prend-t-il autant de temps ?

En réalité, beaucoup d'études préalables ont du se faire : ce n'est que quand on a commencé le chantier qu'on a pu déterminer de façon plus précise comment l'église a été construite… Et donc comment il faut s'y prendre pour restaurer sans dégrader ce patrimoine . De plus, notre église est composée de beaucoup de sortes de béton ou de pierres. A chaque fois il a fallu établir une composition de béton adaptée : même couleur (à sec mais aussi par temps de pluie), même porosité, même aspect extérieur, une bonne adhérence, et une bonne tenue dans le temps… Toutes ces études nous feront gagner beaucoup de temps dans la suite du chantier.

Retombées positives sur l'entretien de l'église.

Toutes les recherches liées au chantier nous ont un peu poussé à aller voir les recoins les plus cachés de notre église. C'est ainsi qu'on a découvert un champignon des caves qui se propageait sous la scène de la salle. La Fabrique d’Église y a remédié en bénéficiant d'un subside. De même, grâce aux échafaudages du chœur, on a pu déterminer avec certitude la cause de l'humidité qui se présentait depuis plusieurs années dans un coin du chœur. Ce problème a été résolu par la Fabrique en tubant la cheminée qui passe là et en remplaçant la chaudière de la salle.

Et quelles sont les prochaines étapes ?

Hormis les travaux dépendant de la Commission des Monument et Sites, à partir de septembre, le chantier va se concentrer sur le clocher… A commencer par des claustras en très mauvais état au niveau du vestiaire. Il y aura certainement des perturbations dans le fonctionnement du vestiaire, mais tout sera fait pour les réduire à un minimum sans devoir suspendre cette activité.

Il y a aussi des claustras en très mauvais état au niveau des orgues. Là nous serons amenés à devoir dégager un espace actuellement occupé par du matériel appartenant au Patro. Un facteur d'orgue viendra aussi déplacer provisoirement quelques tuyaux qui se trouvent devant des claustras sur lesquels il faut travailler.

Nous sommes maintenant en route pour une belle église pleine de lumière… Bienvenue chez nous !

 

Videos

Kerkebeek: dernier numéro

Juin 2018
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1